Aperçu de souder

La soudure est l’un des processus-clé quand il s’agit de construire ou bien de réparer des appareils électroniques. Que vous soyez étudiant, profane ou professionnel, tant que vous côtoierez le monde des appareils électroniques, vous aurez à faire face à la soudure au moins quelques fois.

Alors, qu’est-ce que la soudure ?

La soudure est un processus à travers lequel des composants électroniques sont reliés à un circuit imprimé en utilisant de la soudure. Celle-ci est fondu afin de créer une liaison électrique.


À ne pas confondre avec le brassage

Il est important de noter que bien que nous parlons de souder des composants électroniques, la soudure peut également être appliquée aux matières thermoplastiques. Ainsi, qu’il s’agisse de matières métalliques ou plastiques, souder revient à s’assurer qu’il y a une continuité électrique.

Dans la plupart des lectures, on rencontre le terme brassage et parfois ce terme est confondu avec le soudage. Quoique ces deux termes font allusion à des techniques d’assemblage des matériaux ou des composants, il est nécessaire de bien les distinguer. Il s’agit bien de deux termes distincts qui font référence à deux procédures très différentes.

Pour souder il faut chauffer les pattes et le circuit à une température assez importante (370°C ou 470°C dépendant du type de soudure). Ensuite l’étain est déposé à l’endroit où on aimerait réaliser la connexion de la patte et du composant électronique. Par après il se refroidit et la connexion est établie.

Le brassage quant à lui, est une manière hétérogène d’assembler des pièces. Dans ce cas, le matériel qui est utilisé pour réaliser la connexion est d’un alliage différent des pièces à assembler et sa température de fusion s’avère plus petite que celle des autres matériaux à relier.


Équipements nécessaires pour le soudage

Afin de réaliser une soudure électronique impeccable, vous aurez besoin d’équipements adéquats. Voici le rôle de chacun de ces équipements.

La soudure

C’est le matériel qui est utilisé pour relier les composants électroniques au circuit imprimé. Le fil à souder doit être d’un alliage adapté. Le plus souvent, c’est un alliage qui consiste en 60% d'étain et 40% de plomb, cependant il est possible de souder sans plomb. Il s’agit alors d’un alliage d'étain (96%), d'argent (1%) et de cuivre (3%).

La soudure sans plomb est de plus en plus utilisée pour des raisons de santé (le plomb étant toxique).

Le fer à souder

Le fer à souder quant à lui est l’élément qui apporte la chaleur nécessaire pour faire fondre la soudure. Il faudrait noter que cette appellation de "fer à souder" est de longue date et qu’en principe, il n'a de fer que de nom.

Le fer doit chauffer à 370°C pour souder au plomb et 470°C pour souder sans plomb.


Astuces à suivre

Afin d’améliorer votre savoir-faire dans l’art de la soudure, il faudra la pratiquer assez régulièrement. Ces quelques conseils vous aideront à réussir dans ce domaine.

Utiliser des dissipateurs de chaleur

Les dissipateurs de chaleur sont essentiels pour les pattes des composants sensibles, à savoir: les transistors et les circuits intégrés. L’un des dissipateurs de chaleur les plus fréquemment utilisés est la pince crocodile. Il suffit de pincer la patte du composant avec la pince crocodile. Ainsi la chaleur est transmise du composant vers la pince.

Nettoyer la pointe du fer

Une panne propre permettra une bonne conductivité de la chaleur et une meilleure manipulation du fer à souder. Utilisez un morceau d'éponge végétale humide pour bien la nettoyer.

Vérifiez les points de soudure

Lorsque vous travaillez sur des circuits complexes, il est recommandé de vérifier les points de soudure après les avoir soudés. Le but étant de s’assurer que le travail a été bien fait et que les composants sont bien fixés.

Soudez les plus petits composants en premier

Il est vivement conseillé de souder les pattes des diodes, des résistances et toutes les autres petites pièces avant de souder des pièces plus grandes telles que des condensateurs. Cela rend le travail beaucoup plus facile.

Soudez les composants sensibles à la chaleur à la fin

Soudez des composants sensibles comme des CMOS, MOSFET et toute autre partie sensible à la fin pour éviter de les endommager lors de la soudure des autres composants.

Utilisez une bonne ventilation

Evitez de respirer la fumée issue de la soudure et assurez-vous que l’espace dans lequel vous opérez a beaucoup de ventilation pour mettre un terme à l'augmentation de la fumée toxique.

Ainsi, ayant suivi tout ce que nous avons dit sur la soudure, les outils nécessaires et astuces, nous espérons que vous avez une meilleure compréhension de ce concept ! ;)