Dans ce post on va vous expliquer le fonctionnement d’une batterie et comment vous pouvez en construire une vous-même. Avant d’aborder le concept d’une batterie vous devez d’abord comprendre l’énergie fondamentale qui caractérise une batterie : l’électricité. Le but n’est pas de rentrer dans les détails de l’électricité mais bien de vous faire comprendre le concept.

Dans tous fil électrique sous tension il y a en réalité un flux d’électrons qui se déplacent à l’intérieur. Lorsque ces électrons se déplacent on constate un courant et dépendant de la quantité d’électrons qui se déplacent on a un courant plus ou moins élevé. C’est un tel déplacement d’électrons qu’une batterie crée de sa borne négative vers sa borne positive.



En terme technique la borne négative s’appelle une anode et la positive s’appelle une cathode. L’anode est négative car elle contient plus d’électrons (qui contiennent une charge négative) que la cathode, qui elle est la borne positive.

En prenant l’exemple d’une pile AA, la borne positive (cathode) se trouve en haut et la borne négative (anode) se trouve en dessous. Dans la batterie il y a une séparation des bornes qui s’appelle un électrolyte. Celui-ci empêche l’excès des électrons qui sont présent dans l’anode de traverser vers la cathode. C’est seulement en connectant un fil conducteur entre les deux bornes que les électrons se déplaceront de l’anode vers la cathode, ainsi créant un courant. Au fur et à mesure que les électrons se déplacent vers la cathode, il y en a de moins en moins dans l’anode. Après suffisamment de temps la cathode et l’anode contiendront le même nombre d’électrons. A ce point la batterie sera plate et il faudra soit la jeter, soit, si la batterie le permet, la charger.

Créer sa propre batterie

Maintenant que vous comprenez le fonctionnement d’une batterie, il est temps de créer sa propre batterie. Pour faire ceci il vous faut :

  - Un citron
  - Un clou galvanisé (contenant du Zinc), constituera l’anode
  - Du cuivre, constituera la cathode
  - Un fil conducteur
  - Une LED 3mm

D’abord on compresse le citron suffisamment pour qu’il devienne plus liquide à l’intérieure. Ceci va améliorer le fonctionnement de la batterie. Ensuite, vous insèrez le cuivre et le clou galvanisé dans le citron et vous les connectez avec un fil conducteur, connecté à une LED 3mm. Faites attention à connecter la patte courte de la LED au clou galvanisé. Il est possible qu’à cet instant la LED ne s’allume pas encore. Dans ce cas-ci il suffit de refaire le montage 2-3 fois en mettant chaque montage en série comme sur la photo ci-dessous. On peut faire ce montage sur 2-3 citrons différents, tout comme sur 1 citron. La différence entre une batterie constituée d’un citron ou de plusieurs est leur capacité respective.  

Une fois que la LED se met à briller vous aurez mis en pratique la théorie discutée au début de ce post. Les électrons se déplacent à travers le fil conducteur du clou (anode) vers le cuivre (cathode) en passant et alimentant la LED.

Félicitations avec le montage ! Vous venez d’apprendre une partie très importante de la technologie qui permet de faire fonctionner nos smartphones, tablettes, ordinateurs portables et plein d’autres appareils que nous utilisons tous les jours.

A la prochaine !

Edouard De Bruyne