Types de fers à souder

En essence, le fer à souder est constitué d'une pointe de métal, appelée « panne » et d'une poignée isolante. D'autres variations existent avec des tailles différentes, celles-ci sont énumérés ci-dessous. Il y a différentes marques qui produisent ces fers et les accessoires discutés ci-dessous. Les noms les plus connus sont: Velleman, Weller et Antex. En utilisant du matériel d'une de ces marques vous êtes sur d’obtenir un bon rapport qualité/prix.


Les fers simples

Ce sont des outils simples qui sont particulièrement commodes pour l'usage à domicile ainsi que pour des projets personnels. Ils sont très faciles à installer et à utiliser, car cela implique simplement de les brancher au secteur, attendre que la panne se chauffe et il est prêt à l’utilisation. Il n’y a donc pas de réglage 1) de température ni 2) de puissance.

Cependant, ce type de fer à souder n'est pas recommandé pour les projets de soudure fine ou les projets où la précision est extrêmement importante. La raison étant que ces projets consistent de composants très délicats et ceux-ci pourraient être endommagés par trop de chaleur. Ce genre de projet nécessite un fer à souder avec la température réglable. Un fer simple pourrait conduire à l'épluchage ou l’endommagement complet des composants.


Les fers à souder au gaz

Ces fers sont similaire aux fers discutés ci-dessus, avec la grande différence qu’ils utilisent du gaz pour chauffer leur panne. Ceci les rend beaucoup plus mobile, c’est donc l’outil adéquat pour toute soudure dans des endroits éloignés (de prise de secteur). Souvent ces fers ont la possibilité de régler la température en changeant le flux de gaz.

Il est utile d’avoir une cartouche de gaz avec vous lorsque vous utilisez ce fer. Ceci vous permettra de remplir le réservoir de gaz du fer lorsque vous cette dernière est épuisée.  


La station à souder

Une station à souder est constituée d’une station et d’un fer à souder relié à celle-ci. La station permet de régler la température de la pointe du fer afin de s’adapter aux composants du projet en cours. Donc, fondamentalement, elle est divisée en deux parties: un fer à souder et une base de réglage. Cela permet d'éviter la mise en danger des composants face à l'utilisation du fer à souder. Ce fer est effectivement très versatile et utile dans un grand nombre de projets, allant de la soudure des composants à travers des trous (through-hole) à des composants de montage en surface très fins.



Systèmes de brassage

Ceux-ci peuvent être décrits comme des stations de soudure plus complexes, plus sophistiqués et avec beaucoup plus d’accessoires : des canons à air chaud, des loupes, des thermo-pincettes, etc. Tous ces accessoires ont pour but d'augmenter l’efficacité du travail effectué. Ces systèmes sont également coûteux et leurs prix peuvent varier entre € 250 à € 5000 ce qui les rendent moins accessibles pour les projets personnels.



Le pistolet à souder

Les pistolets à souder sont une variante du fer simple décrit au début de cet article. Ils ont un transformateur intégré qui abaisse la tension et intensifie le courant. Ce dernier fait chauffer le fil à soder plus rapidement qu'un fer à souder simple grâce à l’augmentation du courant. Cet équipement utilise le principe selon lequel la chaleur produite par une résistance est directement proportionnelle au carré du courant. Les pistolets à souder ne sont pas bons pour les travaux de finesse sur un circuit imprimé, car ils génèrent trop de chaleur et peuvent endommager les composants de la carte.

Comme vous avez su le lire, les projets plus complexes nécessitent des fers plus performants. Il se peut donc que, lorsque vous vous améliorez, vous auriez besoin d’un fer muni d’une panne plus fine ou ayant plus de puissance. Parfois il vous faudra un nouveau fer, mais vérifiez s’il n’y a pas de pannes d'échange disponibles qui peuvent satisfaire votre nouveau besoin.   

Bonne soudure ! ;-)