Ce n’est pas un secret : la soudure est une action qui demande beaucoup d’attention et de finesse au moment de sa réalisation. Cependant, le choix des outils à utiliser est très important. Ceux-ci vous permettront de plus facilement faire de belles soudures.

En effet, ce serait un véritable échec si, à cause du mauvais choix des équipements, vous passiez à côté de votre soudure, bien qu’étant un expert en la matière. Il arrive même que, faute d’équipements adéquats, on n’arrive pas à réaliser le travail. Alors, faire le bon choix du matériel est aussi important que maîtriser l’art de souder.

Que vous soyez étudiant en travaux pratique d’électronique, ou tout simplement un passionné, voici ce dont vous aurez besoin pour réaliser votre soudure à l’étain.

1. Fer à souder

En termes très basiques, le fer à souder est constitué d’un câble d’alimentation relié à une poignée. Cette dernière est ensuite connectée à ce qu’on appellera tube métallique. Ce tube est une résistance chauffante qui se met à chauffer quand le fer est branché au secteur. Il est ainsi utilisé pour faire fondre l’étain.

Les fers à souder ont des puissances qui peuvent aller jusqu’au-delà des 100 W. Ceux de faible puissance (15-40 watts) sont préférés pour les circuits imprimés alors que ceux de plus fortes puissances sont utilisés pour souder des composants qui sont bien plus épais.

Il est souvent conseillé de se munir d’un support pour le fer à souder. Ce dernier a pour but de servir de socle pour le fer, afin d’éviter des accidents en mettant le fer chaud sur une surface qui ne résiste pas à la chaleur.

Afin de bien nettoyer votre fer après chaque utilisation, il est conseillé de se munir d’une petite éponge végétale.


2. L’étain ou fil à souder

L’étain, aussi appelé fil à souder, est l’élément qui est fondu par le fer à souder afin de réaliser la soudure. Les fils à souder peuvent avoir différents diamètres (0,6 - 0,8 et 1mm), le choix du diamètre dépend du type de travail que vous effectuez. Les projets constitués de petits composants nécessitent du fil de 0,6 mm. Par contre si vous soudez deux gros câbles vous pouvez vous contentez du fil avec diamètre 1 mm.

La plupart des fils à souder sont fabriqués à partir d'une combinaison d'étain et de plomb - il s'agit d'un mélange de 60% d'étain et de 40% de plomb, selon le type de fil à souder que vous utilisez. Les codes sanitaires internationaux récents du Japon et de l'Union européenne stipulent que les fils à souder au plomb doivent être éliminés de certains produits commerciaux et remplacés par une alternative sans plomb.

3. Troisième main

Cet outil est très divers et par conséquent très utile. Une troisième main basique est munie de 2 pinces, et une loupe. Ce dernier vous aide à voir en détail les petites soudures que vous réalisez. Les pinces en revanche ont 2 fonctions. Premièrement, ils vous aident à garder en place des composants que vous n’arrivez pas à tenir dans vos mains. La situation classique étant que vous tenez votre fer à souder dans une main et l’étain dans l’autre. Il vous faut donc une troisième main pour tenir le composant. Deuxièmement ils servent aussi comme dissipateur de chaleur des composants. Ainsi il protège les composants de surchauffer.


4. Pompe à dessouder ou tresse à dessouder

A premier regard, la pompe à dessouder ressemblerait à une seringue ayant un ressort à la place du piston. Comme son nom l’indique, elle est utilisée pour dessouder un composant et se débarrasser de l’étain qui résulte du dessoudage. Il s’agit de chauffer la soudure à l’aide du fer à souder et, une fois que l’étain est fondu, de l’aspirer avec la pompe. En appuyant sur le bouton qui retient le ressort, vous aspirerez l’étain.

Comme son nom l’indique, la tresse à dessouder joue aussi le rôle de dessoudeur des liens faits d’étain. Son utilisation est simple et très pratique. Consistant de petits fils métalliques, il suffit de la chauffer à une très haute température, la mettre en contact avec l’étain afin d’absorber ce dernier. Puis, le composant est libre et peut être démonté en toute sécurité.

Avec ces outils dans votre valise vous êtes prêt(e) de commencer à souder. Si vous utilisez encore d’autres outils que nous n’avons pas abordé dans ce poste, écrivez-les dans les commentaires ci-dessous !